Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 21:19

« Libre expression ». de nos camarades FAPT 05


Cela semble être un passage obligé dans tous les écrits tagués « CGT », « rouge », « de gauche » : évoquer les mesures gouvernementales, loin d’être à la hauteur… Alors certes, elles ne le sont pas mais la question n’est pas leur ampleur, c’est leur cohérence. Sinon, je vous demande de m’expliquer celle qu’il y a entre empêcher les maris d’être présents à l’accouchement de leurs femmes mais les laisser s’entasser à 400 dans une usine de rouge à lèvre ?

La France crève mais qu’elle crève au moins un sourire rouge carmin sur la bouche ! Alors oui, ces mesures ne sont pas cohérentes, elles sont souvent incomprises et incompréhensibles et je ne parle pas de ce qui est permis ou non mais de pourquoi…

Mais est-ce une excuse pour ne pas faire sa part ? Pour chier sur le confinement, inviter ses voisins à partager l’apéro, rejoindre ses potes pour un footing, se faire une raclette de compet’ par grande tablée de 15 ?

Au delà de l’importance de comprendre une consigne pour savoir pourquoi on l’applique, il y a un truc qui s’appelle la responsabilité individuelle ! A force de nous tenir la main à coups d’interdits et de permissions pour tout et n’importe quoi, de nous infantiliser comme des gosses attardés de 6 ans, le gouvernement et les médias nous l’ont presque fait oublier !

Et ben SURPRISE, chaque être humain sur cette put** de planète a une responsabilité et c’est à cause, ou grâce à elle qu’il doit mesurer ses choix et leurs implications. Et pour ça il ne devrait pas avoir besoin de consignes !

Si j’enfonce un oreiller sur la tête de ma femme jusqu’à ce qu’elle ne bouge plus, elle ne me préparera pas mes tartines le lendemain. Si je place du pognon en bourse avec 15% de rendement, les banquiers et les industriels s’en serviront pour niquer la planète même si c’est autorisé. Si j’achète des fraises en décembre, elles viendront de perpette et auront été ramassés par des mecs traités et payés comme de la merde, même si il y en a dans les magasins.

Et quand je me fais une surprise party avec mes potes en période de confinement j’augmente les risques pour moi, mes proches, ma boulangère et tout ceux que je croiserai ensuite, même si j’ai le droit de voir des gens au travail ! Même si moi, je serai moins impacté par une prolongation du confinement que mon voisin diabétique qui n’a pas vu un être vivant depuis 40 jours, car de toute façon je suis un rebelle et que le confinement n’impacte pas ma vie sociale !

A tous ces épris de liberté, puisque c’est de ça qu’il est question, je pose la question de la prise en compte de l’intérêt général. Pas d’eux-mêmes, leur chien, leur frigo et leur réserve de PQ mais l’intérêt du plus grand monde, celui du monde qui va au delà de leur répertoire téléphonique. Ne vaut-il pas, parfois, quelques sacrifices ? Même passagèrement celui d’être privé d’une petite partie de leur liberté d’agir ?

La deuxième question va à mes amis « syndicalistes », « de gauche », « rouges » : quand face à une question de vie ou de mort pour certains de nos concitoyens sont incapables de sacrifier leur soirée tarot du jeudi, comment espérer qu’ils sacrifient une seule journée de salaire pour l’intérêt général ? Contre une réforme (qui ne les touchera que dans 30 ans) ou une privatisation (quand ils n’ont même pas de cheminots dans la famille et de toute façon ne prennent pas le train) ?

Après tout ça, une fois qu’on aura fini de jouer des casseroles pour les soignants à 20H, peut-on vraiment encore croire que les gens seront prêts à sacrifier une seule miette de leur super pouvoir (le pouvoir d’achat) pour se mobiliser dans l’intérêt de tous ?

La réalité de la situation nous dit plus que jamais qu’il faut repenser nos modes d’actions syndicaux, politiques… Dans une société qui tellement gavé de la « liberté » d’acheter des conneries en ligne et de regarder de la merde à la télé qu’elle n’est même plus capable de lever le nez de son smartphone pour s’interroger sur comment vivre en harmonie. Si ce n’est pas avec la Terre (ça fait peur les grands objectifs), au moins avec ses semblables !

Je ne prétends pas avoir de réponses mais l’urgence de la situation planétaire nous pousse aujourd’hui à penser un demain reposant sur d’autres piliers. Si ce n’est pas au sortir de cette crise, nul doute que ce sera après la prochaine ou la suivante ! Commenter et dénoncer ce qui se passe ne suffit plus !

Peut-on continuer à rester figer à notre place douillette de contestataire d’un modèle prédateur et mortifère en attendant comme depuis 20 ans que « les gens se réveillent » ? Et si ils ne se réveillaient pas ? Si les petits archipels, ceux de la  CGT, Anv Cop 21,  Oxfam, Alternatiba /Toulouse  , Attac , Greenpeace  et les autres étaient les seuls debout les yeux ouverts ?

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 23:01
Vite dit et vite vu sur le site de l'USR CGT 13

Vite dit et vite vu en cliquant sur l'image pour te rendre sur le site de l'USR CGT 13

Partager cet article
Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 13:52

Apres la milice d’État de Castaner et  Nunez, retour des milices privées pour protéger les richesses des oligarques.

Dans un tweet de La Chaîne Parlementaire, on apprend que des députés La REM ont proposé que les "gardes particuliers" de propriétés privées puissent constater, sur le territoire dont ils ont la garde, la violation des dispositions de l'état d'urgence sanitaire par procès-verbaux.

CET AMENDEMENT EST ADOPTÉ  contre l'avis de la rapporteure.

Leur monde d'après ils le veulent plus brun, à la  façon LREM !

Partager cet article
Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 07:38

 

Objet : Masque de la ville

✅ A partir du 11 Mai la Ville de Marseille effectuera une distribution de 2 masques lavables et réutilisables certifiés AFNOR à l’ensemble de la population.
⚠️ Pour pouvoir s’en procurer, il faudra au préalable s’inscrire sur la plate-forme de distribution mise en place par la ville.
🔴 Celle ci sera activée à partir du 8 Mai.
Chaque marseillais pourra s’inscrire sur cette plateforme via :
➡️ Le site internet de la ville de Marseille : https://www.marseille.fr/
➡️ Par téléphone au numéro d’allo covid Marseille : 0800 97 97 13
Une fois l’inscription effectuée (en fournissant votre CNI et une attestation de domicile) il vous sera communiqué un RDV sur le lieu de retrait de masque le plus proche de chez vous.
 
Partager cet article
Repost0
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 13:49

  Braves petits ! Mais qu'ils nous  ramènent rien de l'école , tant pis pour les bons points ! 

A l'approche de la réouverture annoncée des écoles , les parents sont inquiets. Ils sont en tout cas de plus en plus nombreux à envisager de ne pas remettre leur enfant à l'école « au moment de la réouverture des établissements scolaires ». 

Ainsi , dans le baromètre quotidien CoviDirect d'OpinionWay , 60 % des parents disent qu'ils ne comptent pas renvoyer leur enfant à l'école, soit 5 points de plus que le 29 avril, où la même question leur avait été posée . Et ce, alors même que la confiance envers le gouvernement pour gérer l'épidémie est de seulement 41 %.

Même dans l'électorat d'Emmanuel Macron, le camp du « oui » à un retour à l'école ne l'emporte pas, avec 47 % des parents interrogés qui se prononcent en faveur d'un retour de leur enfant à l'école au moment de sa réouverture.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 20:32

....et les Postiers, fier de leur J+1, ben à l'image de La Poste actuelle, accuse un léger retard dans la diffusion de leur "Premier Mai Confiné".

Bon faut dire aussi que l'Appel aux photos a été tardif. Donc, on surveillera ce post car j'en suis sûr d'autres '1er Mai confinés'  vont nous parvenir !

Il ne se cache pas, il parle même de faciliter le comptage de la Police, c'est dire ! Et c'est notre Camarade Noël Sire !

 Il pousse même des slogans sur le balcon des MERY  J.C

.....En attendant les suivantes ! 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 12:04

Après avoir fait face, pendant des semaines, à une pénurie d’équipements de protection, médecins, infirmiers, sages-femmes, pharmaciens, kinésithérapeutes, podologues, toutes ces professions s’indignent en constatant que la grande et moyenne distribution a pu se procurer plusieurs centaines de millions de masques chirurgicaux, qui seront déversés sur le marché à partir du lundi 4 mai, alors qu’eux-mêmes en ont si cruellement manqué et subissent toujours rationnement et pénurie. Carrefour en annonce 225 millions en plus des 70 millions réservés pour les salariés du groupe,  chez Leclerc , qui s'engage à les vendre à prix coûtant mais pas à perte rassurez-vous, ce sont 170 millions de masques qui ont été "sécurisés" dans un premier temps ,mais bien d'avantage à terme., Intermarché en met 90 millions en vente et d'autres enseignes sont aussi sur ce créneau ! 

Tous s'engagent,  la main sur le cœur, a ce que les masques soient vendus " avec une marge minimale"  mais nous savons hélas que "Toute guerre a ses profiteurs. C'est malheureusement une loi intangibles de nos conflits"   

Dès jeudi 30 avril au soir, les ordres nationaux de ces professions ont publié un communiqué commun d’une rare véhémence, sous le titre « Les masques tombent »

Ne faudrait-il pas réquisitionner ces masques pour les besoins les plus urgents et les distribuer gratuitement au reste de la population française dans le cadre du déconfinement ?

Partager cet article
Repost0
30 avril 2020 4 30 /04 /avril /2020 13:41

 

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 17:00

 

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 18:29

 

Partager cet article
Repost0

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraités tous les jeudis

au siège du syndicat départemental