Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2021 2 02 /02 /février /2021 16:05

à Arles à 10H30 au Kiosque à Musique.

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 13:39

Même si des menaces planent avec un nouvel confinement qui serait dans les dossiers gouvernementaux, votre journal, les Post Hier maintient le cap de sa diffusion.

Il est au tirage à La Rose et voici donc les versions PDF et Magazine en avant première !

 

Post Hier 232

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 03:11
 
Notre devoir : attiser l'espoir ...
Et sortir de ce cauchemar... vite !
 
Plus le bout du tunnel s’éloigne, plus nous avons du mal à accepter la situation. Il règne comme un sentiment d'être pris au piège. Coincés entre la crainte d’un virus inconnu et les conséquences bien trop connues des choix gouvernementaux.
Frustrés par une situation qui bride nos libertés, bouscule nos repères et nos habitudes. Conscients que l'addition du "quoi qu'il en coûte" va nous être présentée.
La voix abimée d'avoir alerté des conséquences des politiques d’austérité, de la course aux profits, nous ne sommes pas résignés d'avoir lutté.
L’histoire nous donne raison. Mais avoir raison ne suffit pas à faire reculer la fatalité.
Il faut convaincre que d’autres solutions sont possibles.
Il faut persuader que collectivement nous avons la force d’imposer d’autres choix.
Faire briller la flamme d'un possible changement. La faire briller, au plus fort de la tempête quand le sentiment grandit qu’elle pourrait vaciller, en renforçant dans le quotidien notre engagement syndical.
 

C’est dans ce sens que la CGT appelle à manifester le 4 février en faisant appel à l'intelligence collective et à la solidarité pour attiser la flamme de l'espoir.

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 18:27
P É T I T I O N 
À l’initiative de l’Humanité, élus, syndicalistes et intellectuels interpellent le président de la République afin que le bâtisseur de la Sécurité sociale et ministre du Travail à la Libération, Ambroise Croizat, entre au Panthéon.

 

Il y a cent vingt ans ans, le 28 janvier 1901, naissait Ambroise Croizat. La France lui doit l’une de ses plus belles créations collectives : la Sécurité sociale. Il en fut la cheville ouvrière et le principal bâtisseur, en tant que ministre du Travail au sortir de la Seconde Guerre mondiale, dans le respect du programme du Conseil national de la Résistance. ­Depuis lors, des générations de citoyens ont eu la chance de bénéficier d’une ­couverture sociale ­exceptionnelle. Il faut bien mesurer l’œuvre ­civilisatrice d’Ambroise Croizat pour ce qu’elle est : une étape fondamentale, révo­lu­tionnaire, dans la ­recherche d’une vie meilleure qui a toujours animé l’humanité.

L’objectif d’Ambroise Croizat était de briser l’angoisse du lendemain, de la maladie ou de l’accident de travail. Sa volonté, sa vision étaient de ne plus faire de la retraite l’antichambre de la mort, mais bien une nouvelle étape de la vie. Notre pays doit à ce militant communiste la générali­sation des retraites, les comités d’entreprise, la médecine du travail, la reconnaissance des maladies professionnelles, la prime prénatale… En tant que député du Front populaire, dès 1936, il avait déjà pris une part considérable dans l’instauration des congés payés, des conventions ­collectives et de la ­semaine de quarante heures.

Tous les Français, aujourd’hui, bénéficient d’une carte vitale, sésame qui leur permet si souvent d’être soignés selon leurs besoins, sans distinction de leurs moyens, grâce à la socialisation des richesses créées. Certes, de nombreux coups ont été assénés à la Sécurité sociale et au Code du travail depuis que Croizat n’est plus. Certes, la Sécurité sociale est avant tout une œuvre collective, comme Croizat, syndicaliste à la CGT, le rappelait. Mais qui peut dire que cet homme d’État n’a pas joué le premier rôle, en tant que ministre, pour apporter à la France l’une de ses plus belles réformes ? Qui peut dire que cette réalisation ne constitue pas un pilier indispensable à notre République sociale ?

La Sécurité sociale fait partie du patrimoine vivant de tous les Français. Un patrimoine qui n’est ni à muséifier ni à vernir, mais à entretenir et développer toujours plus, dans le respect de sa philosophie initiale, en tant que bien commun, comme le montre la crise du Covid-19. Le XIXe siècle aura été marqué dans notre pays par l’accès de tous à l’éducation. Le XXe retiendra à n’en pas douter, avec le recul, la fondation du système de santé public créé par Croizat comme l’une de ses plus grandes conquêtes.

Tous s’en réclament aujourd’hui, même si tous n’en sont pas dignes. Reste qu’Ambroise Croizat est définitivement digne du Panthéon, qui s’honorerait à l’accueillir, avec son épouse Denise, comme le souhaite sa famille.

 

 

   Je signe ici....

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2021 1 25 /01 /janvier /2021 23:02

Jeudi 4 février.                                                                                              APPEL A LA  MOBILISATION des retraité.e.s

Les organisations CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, MNL, FIDL ont appelé à un processus de mobilisations et initiatives durant le mois de janvier. [....] Les retraités sont directement concernés par ces mobilisations.

Des moyens pour la santé

En premier lieu dans le secteur de la santé où le gouvernement refuse de prendre les mesures indispensables réclamées par les soignants pour éviter l’engorgement des services de réanimation et de créer des emplois en nombre suffisant dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou pour l’accompagnement des malades et des personnes en perte d’autonomie.

Un plan de relance du pouvoir d’achat

Alors que le redémarrage de notre économie exige une augmentation du pouvoir d’achat des salariés comme des retraités, le gouvernement annonce pour 2021 une revalorisation du SMIC en dessous d’1%. Ce faisant, il prive la Sécurité sociale de ressources supplémentaires pour financer la protection sociale et les retraites. Les pensions ne seront augmentées que de 0,4 % après des années de blocage. Or, de nombreux retraité.e.s ont des pensions mensuelles égales ou inférieures à 1000 euros et sont contraints à de grandes privations pour boucler leurs fins de mois.

Stopper la privatisation de l’énergie et la casse des services publics

La libéralisation rampante du marché de l’énergie a conduit à une augmentation du prix de l’électricité de 50 % en 10 ans, pénalisant durement les ménages et particulièrement les retraités disposant de petites pensions. Pourtant le gouvernement envisage de livrer au privé les secteurs rentables d’EDF et laisser au service public les activités coûteuses en investissements. Nous avons besoin de services publics de proximité dans les villes et les villages.

Des emplois pour les jeunes

La situation faite à la jeunesse leur est également insupportable. Leurs enfants et petits enfants se voient plongés dans une grande précarité. Selon un récent sondage 47% des jeunes s’inquiètent pour leur emploi et le taux de chômage des jeunes a dépassé les 20%. Les étudiants vivent les difficultés à suivre les cours à distance, la peur de l’échec et une détresse psychologique forte.

De l’argent il y en a, beaucoup…

Alors que les actionnaires des entreprises du CAC 40 reçoivent 30 milliards de dividendes, le gouvernement a dégagé 300 milliards de prêts garantis, 100 milliards de plan de relance, 110 milliards de plan d’urgence, 31 milliards pour le chômage partiel. Et ce, sans aucune contrepartie en matière d’emplois et d’investissements !

Mobilisons-nous pour un état d’urgence sociale

L’UCR CGT fait siennes les revendications des syndicats et des organisations de jeunesse. Elle appelle l’ensemble des retraité.e.s à se joindre aux initiatives engagées durant le mois de janvier et à la convergence de ces actions le 4 février, pour exiger 100 € tout de suite et 300 € d’augmentation des pensions en 2021.

« Ne touchez pas au pouvoir d’achat des retraité.e.s ! » Signez la pétition ICI *

*A ce jour 92 Cartes-pétitions sont parvenues au Syndicat ! * Un éventuel confinement ne nous musèlera pas  et n'empêchera pas la Colère des Retraités de s'exprimer, dans le respect des règles sanitaires.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 11:06

* Sans interférer dans le choix de chacun(e) de se faire -ou non -vacciner !

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2021 5 22 /01 /janvier /2021 10:40

Manifestation du 21 janvier: près d’une centaine de retraités dont 15 Télécoms, 10 Postiers et 5 des Services Financiers LP. 

A l'appel de l'intersyndicale des B du R, faisons mieux le 4 février .....

 

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2021 1 18 /01 /janvier /2021 19:11

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2021 1 18 /01 /janvier /2021 06:58

Avec son lot de nouvelles et une en particulier qui ne nous fait pas plaisir: l'annulation du repas prévu !

Ci dessous le message de notre Secretaire de Section 

Camarade,

Notre prochaine réunion aura bien lieu le jeudi 28 janvier mais la distanciation sociale ne nous permet pas de nous retrouver au syndicat. Nous ferons donc une réunion téléphonée à partir de 10h  en appelant le numéro gratuit 04 37 21 97 97;
En attendant de t'entendre au téléphone, portes-toi bien et prends bien soin de tes proches

Jean-Paul

 Mais pour calmer " ta douleur immense et imprescriptible "🤣 face à cette douloureuse décision😂 , on te propose la lecture du Post Hier dont tu vas recevoir sous peu la version Papier 

 
On y ajoute même la Version PDF qui permet une lecture plus aisée! 
 
Le Post Hier 231

NOTA:  A propos de l'article "Dernières nouvelles concernant les élections MG13...." nous avons reçu ce matin l'information suivante:

"Nous procéderons au dépouillement de l'élection relative au renouvellement du tiers sortant à partir du lundi 25 Janvier 2021 

Dont acte !

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 13:49

 

Partager cet article
Repost0

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraités tous les jeudis

au siège du syndicat départemental