Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 10:10
 

Les missions des services publics en ligne de mire. La privatisation s’installe sur fond de précarité. Les usagers deviennent des clients. Bien mal traités.

Enquête.

Le processus de libéralisation de l’économie enclenché depuis plus de trente ans s’est développé d’abord lentement pour s’accélérer avec le mandat de François Hollande. Il nous est proposé « la totale » sous le quinquennat Macron. Pas de changement donc, mais continuité. Que ce soit dans les domainesdu service public qui ont été privatisés ou dans ceux qui sont en cours de liquidation pour cause de privatisation, la logique de destruction de tout ce qui est collectif et public poursuit inlassablement sa course de fond.

Deux lois et leurs effets

– Le 6 août 2015,la loi pour la croissance et l’activité, dite « loi Macron », prenait effet. Le texte, souvent qualifié de fourre-tout, visait à libérer l’activité économique en introduisant plus de concurrence, notamment dans les secteurs réglementés. Parmi ces mesures : élargissement des possibilités d’ouverture des commerces le dimanche et la nuit, libéralisation des transports par cars grâce à la suppression du monopole de la SNCF, etc.

– Le 8 août 2016, la loi travail, dite « loi El Khomri »,a suscité une forte opposition. En cause, notamment, une disposition qui permet aux accords d’entreprises de déroger aux accords de branches, remettant en cause l’esprit même du Code du travail, en fragilisant le statut de tous les salariés.
Dans ce contexte, le constat d’une inscription dans la vie même de la société des dispositions libérales se fait très simplement, au quotidien. Ainsi, lorsqu’au mois d’août, dans le 14e arrondissement de Paris, vous voulez envoyer un courrier et le faire peser, vous n’allez plus à la Poste qui est fermée avant éventuelle liquidation, mais chez Franprix où une caissière, dans un magasin ouvert de 9 à 22 heures, 7 jours sur 7, vous fera payer le timbre pour l’envoi. Ce que l’on peut affirmer pour la capitale l’est a fortiori pour de plus petites agglomérations et des villages où parfois un seul lieu offrira tous les services qui étaient assurés hier par le secteur public.

Les retraités premières victimes

Dans ce tableau noir imposé, les retraités payent leur part, pour de multiples raisons. Ils assistent sur le vif à la décadence des services publics et la subissent aux premières loges. Le comble de l’indécence, en matière de relation « de service », c’est la proposition de La Poste de faire payer des visites à domicile par les facteurs pour s’occuper des personnes âgées. Et c’est sans compter l’arnaque des télécommunications, désormais totalement privées, qui redoublent de surenchère pour qu’on en arrive à des services gratuits ou presque au départ et qui s’avèrent au final de plus en plus chers pour celles et ceux qui ne savent pas se débrouiller seuls dans unlabyrinthe où on n’a jamais la personne qu’il faut au bout du fil.

Construire la réponse collective

Le mode de vie imposé à la majorité de la population a modifié le rapport des citoyens aux services. Cela oblige à réinventer l’alternative. La nécessité du service public doit devenir une priorité. En convaincre les gens et en particulier les retraités est un combat difficile parce beaucoup de terrain a déjà été perdu. Pour le reprendre il faut, même si cela n’est pas toujours facile à réaliser tant les habitudes ont été prises, partir de l’existant pour faire du neuf, donc du collectif.

Ce qui change la donne, c’est qu’il faudra le faire en étant particulièrement attentif à tous ces jeunes et moins jeunes qui se sont lancés dans des activités de commerce et d’artisanat et essayent de survivre dans des conditions difficiles, notamment dans le secteur privé de la sous-traitance dont les règles sont a priori antisociales.

Ils sont très nombreux et participent à la chaîne des services sans être pour autant des champions du libéralisme. Ce sont des travailleuses et des travailleurs avec lesquels il faudra trouver le moyen de tisser un lien de solidarité et de construction commune, en relation avec les salariés des services publics et les usagers que nous sommes. De la nostalgie à l’innovation, le pas peut se franchir très naturellement. C’est le moment.

Dossier Vie nouvelle : Services publics : usagers ou clients ?

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 15:17

Cliquez ICI pour être rediriger vers la PETITION en LIGNE de l'USR CGT 13

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 13:10

Encore en vadrouille ?

Le facteur vous apporte le Magazine

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 18:34

Quand les retraités de La FAPT Poste conjuguent la Fête au temps de la Lutte !

A la Fête des retraité(e)s CGT à Fabrégoules qui a vu une belle participation des Postiers, notre Section Syndicale en a profité pour discuter de la prochaine action que nous nous proposons de réaliser avec l’ensemble de nos adhérent(e)s :

une CONFERENCE DE PRESSE le 27 octobre 2017

devant La Poste Colbert, tout un symbole.

Heure du rendez-vous non encore fixée

La Poste veut faire de l’ex. RP, le Village de La Poste, un village d’où la mémoire sociale de ces lieux serait absente. Nous pensons que ces murs sont imprégnés de l'aspect social, syndical et des luttes qui y ont été menées au nom de toutes les postières et postiers. C’est pour cela que nous revendiquons une place, notre place , au sein de ce Village !

Nous envisageons une conférence porteuse de notre demande mais aussi de nos revendications de retraité(e)s envers La Poste avec une action que nous qualifierons de « visible » vis-à-vis de la presse devant la Poste de Marseille Colbert

De tout cela, de la finalisation de nos revendications, de la participation massive des anciens de Colbert et de toutes et tous les retraité(e)s de la Poste, nous devons en discuter pour nous préparer face à la presse le 27 octobre 2017.

Nous vous proposons donc de nous rencontrer tous les jeudis matins d’octobre, au siège du Syndicat, pour mettre en place cette Conférence.

Nos revendications doivent être celles de toutes et tous. Nous comptons sur ta présence, sur ta capacité à pouvoir avertir et à mobiliser tes anciens camarades de travail…

.Pour les Camarades réunis ce jour…..  

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 21:09

 

 

 

Le résultas de la diffusion de la vignette par notre section de retraités!

Nous remercieons les 62 camarades qui ont participé à faire une la souscription 2017, un "presque succés"!

 Promis l'an prochain on essayera de faire mieux.

 Et félicitation au Gagnant ( à la Gagnante ?) Fapt Poste !

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 21:05

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 14:42

Notre FABREGOULOMETRE est  formel !

 Nous ne sommes pas loin d'atteindre l'objectif cette année grâce aux 55 camarades qui ont participé à la souscription  12ème Fête de Fabrégoules.!
Alors les retardataires, il n'y aura pas de PV de retard, ni de supplément à payer... mais il faut régler avant le 27 septembre vos 2 vignettes (4€) et commander votre Bons repas(12€)
Règlement à USR CGT 13 à envoyer au Syndicat  CGT Poste13 -   55 Avenue de La Rose- La Brunette Bt D Ext.-  13013 Marseille 

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 13:25

 

Oui, c'est le 21 septembre  la seconde journée d'action CGT
RENDEZ-VOUS 10H30 VIEUX-PORT
Le même jour(21sept)  à 18h00 sous l'Ombrière
LES RENDEZ-VOUS DE LA PAIX QUE L'ON PROLONGERA                        LE 23 SEPT PAR LES VOILES DE LA PAIX

En attendant , vous pouvez toujours découvrir, en cliquant sur l'image,  le numéro 159 des Post' Hier 

Les Post' Hier (le journal des Retraités CGT Poste13)
Les Post' Hier N°159

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 06:00

Avec vos versions PDF et Magazine du N° 158, recevez un Bon pour MANIFESTER, que nous vous demandons de faire suivre ! 

La suite logique du " Coup du 12" que nous allons infliger aux Ordonnances ! 

 

Dans ce numéro 158, vous allez découvrir le Premier épisode d'un Feuilleton sur  l'APA ( Allocation Personnalisée d'Autonomie) . J'espère que ce 1er épisode vous donnera envie de lire les 4 autres de prévus !  

Cliquez sur l'image 

 

Et aussi notre format Magazine 

 

Les Post' Hier N 158

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 20:49

 

Partager cet article
Repost0

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraitésde 9h à 12h 30  tous les 1er et 3eme  mardis

au siège du syndicat départemental