Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 19:07
Justice ? Vous avez dit JUSTICE?
Justice ? Vous avez dit JUSTICE?
Justice ? Vous avez dit JUSTICE?

Nous , nous ne voulons pas d'une Justice de classe mais simplement que Justice soit rendue !

Ci joint, le témoignage de Nadia ( pris sur son facebook) et les communiqués de la CGT et du PCF

Mon bras 1 mois après l' accident
Je me suis fait écraser le 26 mai 2016 par un camion de 44 tonnes qui m a volontairement roulé dessus à Vitrolles, lors d une action syndicale.
Aujourd'hui je me pose des questions car le 23 juin je suis passée au TGI d Aix et là la juge a présenté mon agresseur comme une victime. Alors qu il est en récidive . Disant que la CGT prenait en otage la France. Que ce ne sont pas des syndicalistes mais des voyous.
Quand Ludovic Zachar prend la parole il ment il dit s être fait frapper alors que tous les témoins même des gens qui ne sont pas a la CGTt comme le papa de la petite fille et de la voiture bleue emportée par la course folle du camion.
La juge me donne la parole et me la reprend direct, ne me laisse pas parler alors que je suis victime.
Les questions que je me pose suite à ce procès
- Être de la CGT donne le droit à n importe qui d essayer de me tuer ?
- La juge ne pas écouter parce que je m appellel Nadia ou que je suis de la CGT voire les deux ?
-Comment se fait il la police refuse ma plainte, ne vienne même pas nous interroger?

Aujourd'hui plus que jamais je suis déterminée. Les injustices, les coups bas des puissants ne doivent plus rester dans l'ombre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
ET CE N'EST QUE JUSTICE §<br /> Le parquet d'Aix-en-Provence a interjeté appel de la relaxe du chauffeur qui avait foncé sur un barrage filtrant à Vitrolles blessant deux militants CGT à Vitrolles, a annoncé leur avocat Me Jean-Pascal Benoit.<br /> <br /> <br /> Le jugement de relaxe rendu mardi dernier avait suscité l'émotion, des victimes d'abord. Les motivations avaient choqué nombre de militants et de citoyens tant il s'assimile à un permis de foncer. La présidente du tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence, Stellina Boresi, avait en effet motivé la double relaxe des chefs de violences volontaires avec arme par destination et de blessures involontaires « par l’état de nécessité et de contrainte morale » du prévenu, plaignant au cours des débats à plusieurs reprises ce « chauffeur qui se lève tôt pour aller travailler ». Le représentant du ministère public avait lui requis sa condamnation à 100 jours amende à 3 euros et à 6 mois de suspension du permis, d'autant qu'il était en récidive.<br /> <br /> Écrit par David Coquille <br /> La Marseillaise du lundi 4 juillet 2016
Répondre
S
Le point sur la relaxe du camionneur qui a foncé sur deux militants CGT dans la Marseillaise<br /> http://www.lamarseillaise.fr/marseille/faits-divers-justice/50029-le-camionneur-qui-a-fonce-sur-deux-militants-cgt-est-relaxe<br /> Mais je retiens cette terrible interrogation <br /> <br /> On lira attentivement le jugement dès qu’il sera transmis aux parties. L’état de nécessité est ainsi défini (article 122-7 du code pénal) : « N’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s’il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace. » Sa sœur, la contrainte morale (article 122-2) considère aussi que « n’est pas pénalement responsable la personne qui a agi sous l’empire d’une force ou d’une contrainte à laquelle elle n’a pu résister ». <br /> <br /> Mettez un groupe de manifestants, dites vous fortement que c’est une menace existentielle et foncez dedans, voilà ce qu’autorise ce jugement.<br /> <br /> Le tribunal a fixé au 19 janvier prochain l’audience sur les intérêts civils puisqu’à la lumière de la décision rendue cette scène d’une rare violence n’est jamais qu’un banal accident de la circulation
Répondre

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraitésde 9h à 12h 30  tous les 1er et 3eme  mardis

au siège du syndicat départemental