Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 16:00

 

« On reconnaît le degré de civilisation d’une société à la place qu’elle accorde à ses personnes âgées. » Simone de Beauvoir.La Société et ses vieux 

En moins d’un siècle, l’espérance de vie des Français a progressé de plus de 30 ans. Aujourd’hui, un quart de la population a plus de 65 ans et la progression va se poursuivre. La crise sanitaire de ce printemps a mis en évidence l’absence d’empathie et de considération de nos élites envers les personnes âgées. Les carences des politiques suivies concernant cette partie importante de la population ont été mises à nues. Il est urgent d’imposer d’autres choix.

Sois vieux et tais-toi !
Vous avez plus de 70 ans, tous aux abris et restez-y… longtemps ! Voilà le scénario auquel ont échappé de peu les 10,6 millions de Français. Il a fallu un vent de révolte de septuagénaires - certains célèbres - récusant cette infantilisation méprisante, pour qu’il soit abandonné.
Les plus fragiles ou plus âgés d’entre eux, confinés dans les Ehpad, n’ont malheureusement pas pu l’éviter. Au prétexte de les préserver du virus, mais surtout parce que les moyens manquaient pour les protéger, ils ont été cloîtrés, malades ou pas, privés de sorties et du seul bonheur qu’il leur reste, la visite de leurs proches.
Après des décennies de décisions politiques catastrophiques, nos hôpitaux, sinistrés, étaient dans l’incapacité de faire face au flot des malades atteints du Covid-19. Il a donc été décidé de laisser mourir les vieux dans leurs Ehpad. Plus de 10 000 y ont laissé leur vie durant le confinement.
Priver aussi drastiquement les plus âgés de leurs libertés a choqué et continue de choquer tous ceux pour qui respecter la personne humaine n’est pas qu’un slogan. Bien sûr qu’il fallait les protéger avec des précautions sanitaires adaptées, mais comme pour tous les autres citoyens ! Le confinement, tel qu’il a été imposé aux résidents des Ehpad, s’est révélé particulièrement inhumain.
Quand vient le temps des cheveux blancs
Le Comité national d’éthique déplore, dans un rapport, que les personnes âgées soient traitées comme des incapables, même quand aucune altération de leurs facultés mentales n’est avérée.
N’en déplaise aux racistes anti-vieux, vieillesse n’est pas synonyme de gâtisme ! À 90 ans, on peut avoir une meilleure réflexion qu’un « jeune » de 30 ou 40 ans ! Le « Indignez-vous » de Stéphane Hessel, écrit alors qu’il avait 90 ans, l’a démontré.
Être âgé n’interdit pas d’être en capacité de prendre des décisions pour le présent et de faire des projets de vie pour le futur. Les personnes souffrant de troubles cognitifs ou de désorientation doivent bien évidemment être protégées et leurs capacités de décider encadrées, mais ces problèmes de santé mentale ne sont pas tous inhérents à l’âge.
Pour certains de nos théoriciens, les vieux sont une charge pour la société et la fragilité des plus âgés assimilée à de la déficience. Trop souvent, leur est dénié le droit de décider de leurs choix de vie, quand bien même ils en ont la capacité. Trop vieux, trop gâteux !
Des citoyens jusqu’au bout !
Autrefois, ils avaient la courtoisie de ne pas s’attarder trop longtemps sur cette terre. Aujourd’hui, ils jouent les prolongations et, dans notre société libérale, dite moderne, toutes les vies n’ont pas la même valeur. Seuls les économiquement utiles sont considérés comme citoyens à part entière. D’aucuns l’ont exprimé avec cynisme durant cette crise sanitaire. Pour Emmanuel Todd : « On ne peut pas sacrifier la vie des jeunes et des actifs pour sauver les vieux ». Et Christian Barbier a déclaré : « À un moment donné, pour sauver quelques vies de personnes très âgées, on va mettre des milliers de gens au chômage ? La vie n’a pas de prix. Mais elle a un coût pour l’économie. »
On vieillit dès que l’on naît et la vieillesse, dernière phase de la vie, est une partie intégrante de ce processus. Respecter l’être humain, à tous les âges de sa vie, doit être l’honneur d’une société et la marque d’une civilisation avancée.

 Hélène Salaün pour Vie Nouvelle Nouvelle 
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2020 7 12 /07 /juillet /2020 17:48
 

 

Nous ne sommes pas ceux qui soignent les malades dans les unités de soins intensifs. Nous ne conduisons pas les ambulances qui amènent les malades à l'hôpital. Nous ne sommes pas ceux qui regarnissent les rayons des épiceries ou qui délivrent de la nourriture de porte à porte",

"Les problèmes causés et révélés par le Covid-19 ne peuvent être résolus par la charité, aussi généreuse soit-elle. Les chefs de gouvernement doivent prendre la responsabilité de lever les fonds dont nous avons besoin et les dépenser équitablement" pour financer "adéquatement nos systèmes de santé, les écoles et la sécurité via une augmentation permanente des taxes sur la plus fortunés de la planète,…"

Mais qui sont ces dangereux  gauchistes  qui proposent de telles solutions ?

Ce sont  83 millionnaires  de tous pays qui, dans une lettre adressée aux chefs d’État qui doivent  réunir leurs  ministres des Finances du G20 en un  sommet européen extraordinaire sur la relance de l'UE les 17 et 18 juillet 2020,  veulent que les plus riches de la planète soient davantage taxés. "Immédiatement" et "de manière permanente" proposent-ils!

La pandémie de nouveau coronavirus a entraîné une récession historique à travers le monde. Pour l'OCDE, le recul du produit intérieur brut mondial devrait atteindre au moins 6% cette année, et 7,6% en cas de deuxième vague épidémique, tandis que le rebond attendu pour 2021 serait de 5,2% sans retour du coronavirus, et de 2,8%

Quand des milliers de gens se retrouvent au chômage et  basculent  dans la précarité et la misère, il est temps Manu que tu nous rendes l’I.S.F 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2020 6 04 /07 /juillet /2020 21:56

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 17:20

 

Fonctionnaire de La Poste:

du changement pour le dépôt

de la demande de retraite ! 

L’ENSAP est le service mis en place par le  Service des Retraites de l’État (SRE). À compter de cette date, il sera l’interlocuteur retraite des fonctionnaires  de La Poste. Ce service, qui détient votre dossier, traitera les demandes et simulations.

Pour accéder aux données, il suffira de se connecter au site de l’ENSAP, de créer un compte et de l’activer.  Le fonctionnaire pourra ensuite vérifier les informations et transmettre à son CSRH les justificatifs pour mettre à jour ses données.

Toute demande de départ à la retraite devra être saisie sur ce site au moins 6 mois avant la date prévue.

Pour de plus amples informations :

  • Téléphoner au numéro vert gratuit mis en place par La Poste: 0 800 004 108.
  • Aller sur le site de l’ENSAP pour retrouver toutes les étapes pour effectuer son dossier.

(*)  Les fonctionnaires demandant une retraite pour invalidité et les fonctionnaires de Mayotte ne sont pas concernés par cette évolution, rien ne change pour eux.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 07:00

Le Covid -19 n'a pas eu le Post Hier !

Je vous présente la version numérique du numéro 218 que vous recevrez en version papier le plus rapidement possible on espère  car nous devons nous aussi nous plier aux contraintes de l'état d'urgence sanitaire.

Une parution "normale" n'est pas à prévoir avant la prochaine Rentrée Sociale de Septembre! 

On vous souhaite de bien profiter de ces deux mois, fait pour la farniente et le repos. 

On vous avertira si le "Grand Soir " arrive. Comptez plutôt sur les "Mauvais coups" de l'été quand même ! 

VERSION MAGAZINE

VERSION PDF
 
Post Hier
Cliquez sur l'image
Partager cet article
Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 06:46

La Direction des Achats de La Poste a signé un contrat groupe avec 4 sociétés de location de véhicules : Hertz, Europcar, Rent a Car et Action Car'Go.

Les tarifs négociés à titre professionnels sont applicables aux postiers (actifs ou retraités) dans le cadre de leur usage privé uniquement pour la France Métropolitaine, la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion.

Pour réserver :

Chez Action CAR’GO : Véhicules particuliers uniquement) : 06 15 77 70 98 ou 06 15 77 71 26

Chez HERTZ : 0 825 861 861 ou directement en agences se munir du code CDP : 566653, il peut être utilisé sur le site internet Hertz.fr « code promo/CDP »

Chez RENT A CAR : Véhicules Utilitaires uniquement) : 0 820 388 388 ou directement en agences

Chez EUROPCAR : Véhicules Utilitaires : 0 825 359 359 - Véhicules Particuliers : 0 825 358 358 ou directement en agences se munir du code : 52358140. Ce code  est à transmettre au comptoir Europcar au moment de la demande de réservation, ou sur le site internet Europcar.fr (première page, case à cocher "code promo/contract").

Pour bénéficier des tarifs négociés La Poste, il suffit de présenter une carte professionnelle ou un justificatif d'appartenance à l'entreprise ou de retraité(e) de La Poste au comptoir de l’agence au moment de la prise en charge du véhicule. Les paiements se font à l’agence.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 10:10

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 14:49

 NEW: On nous signale que le restaurant est a nouveau ouvert aux Retraités. Avec cependant des gestes barrières à respecter : la salle ne pourra contenir que 45 usagers à la fois . Ouverture à partir de 11 h30. ( On ne nous a pas signalé de  priorisation du personnel Actif ?)

Un camarade vient de nous informer que le RESTAURANT  INTER-ENTREPRISE de BARBUSSE  est ouvert  uniquement pour le personnel Actif pour le moment.                                                       

Cela ne saurait tarder à ré-ouvrit pour les RETRAITÉ(E)de La Poste !

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 21:16

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 16:53

Nous avons connu les PTT.                        Ceux-ci n'ont jamais été généreux concernant les primes et indemnités. Mais La Poste  d'aujourd'hui atteint un niveau rarement égalé.

Après les "tablettes de chocolat" pour les Héros , voilà la Prime Covid "chocolat fondant"  (comme son montant) !

Mais attention, accrochez- vous-!

Nous avons appris, via la communication de trois fédérations syndicales, qu’une prime allait finalement être versée à moins d’un·e postier·e sur deux. Et le siège fait cette fois encore plus fort, à la radinerie, nos dirigeants ajoutent le mensonge.

Cette prime COVID est censée représenter une forme de reconnaissance du fait que les postier·e·s font partie de ces travailleuses et travailleurs qui ont dû affronter un risque sanitaire majeur pour assurer leur mission.

Or les montants sont très en deçà de ce que nous sommes en droit d’attendre, eu égard à l’effort fourni et aux risques pris : de 100 € à 300 €. La direction invente même la prime à 0 € puisque c’est le montant versé aux agents qui ont été “présents” de une à cinq semaines. Ils parviennent à être plus radins que dans la grande distribution ! Dans la longue liste des lésé·e·s, les collègues en télétravail, même si ce n’était pas un choix de leur part, ne toucheront rien. Idem pour les collègues qui gardaient leurs enfants. Une fois de plus les femmes vont être les grandes perdantes ! Pareil pour les agents souffrant d’affection chronique et leurs aidants qui ont eu le mauvais goût de se protéger de la pandémie. En fait toutes les personnes absentes, quelle qu’en soit la raison, sont exclues y compris les agents présents en droit de retrait alors que c’est bien bien grâce à la mobilisation de ces collègues que La Poste a consenti à mettre en place un minimum de mesures de sécurité !

 Le pire est-il possible ? 

Comble du cynisme, le projet exclut les collègues qui ne seront plus dans la boite à la date du versement (les CDD qui ne seront alors plus en contrat par exemple), même s’ils et elles remplissent les conditions d’attribution. Donc La Poste a exploité sans vergogne des salarié·e·s précaires au plus fort de la crise sanitaire pour les jeter comme des masques usagés en leur sucrant la prime. On atteint là des sommets de dégueulasserie.

Face  au mépris de la Poste, la CGT continuera à exiger  une prime de 1000 €, pour toutes et tous et sans conditions. Elle  appelle l’ensemble des postiers à se mobiliser pour leurs conditions de travail, la création d’emploi pérenne et les salaires

(1) Au passage, la boite n’oublie pas d’arroser ses partenaires sociaux en incluant d’office les syndicalistes dans les bénéficiaires.  Vendus et achetés ! 

Partager cet article
Repost0

Retraités Cgt Poste 13

  • : Retraités C.G.T Poste 13 - Le Post' Hier
  • : Section syndicale des Retraités C.G.T S.A Poste 13
  • Contact

Nos coordonnées:

Section syndicale des retraités C.G.T S.A Poste 13
55 Avenue de La Rose
La Brunette Bt extérieur D
13013 MARSEILLE

TEL : 04.91.11.60.95 - FAX : 04.91.02.69.69       

Courriel : retraites.cgtposte13@hotmail.fr

Recherche

Permanence

Permanence de la section des retraitésde 9h à 12h 30  tous les 1er et 3eme  mardis

au siège du syndicat départemental